VRAC

[Page en cours de construction]


J’ai toujours besoin de fabriquer des choses (par exemple des sites web) et d’écrire (par exemple des bêtises). Aussi, j’ai une myriade de sites qui traînent, et que je peine à recenser : sites nés de projets depuis abandonnés, sites qui attendent d’être davantage développés, sites blocs-notes… Et je ne vous parle pas de tous ceux, créés de 1995 à 2010 qui ont disparu, depuis, pour cause d’évolution informatique…

Sites actifs
Site Écrire en ligne : le site de mon atelier d’écriture en ligne
Site Alusiorium : l’Alusiorium est le centre de création, collecte, dépôt de primo-théories scientifiques et théories scientifiques personnelles alternatives à celles irrésolues.
Site Expéditions au K2 : compétition internationale gratuite et libre d’expéditions sur la case K2 d’un plan. Un projet né du Laboratoire de tourisme international.
Site La contemplation gerritique (lié à un de mes livres éponyme, certainement épuisé).
Site D’un point de vue administratif (lié à un de mes livres éponyme / Le Seuil, épuisé)

Sites de projets dormants
Site “Soumis à la question” (début d’accumulation de questionnaires ; un vieux projet littéraire toujours pas exploité).

Sites disparus
– Site Néobrouettes (accumulation de données sur la brouette dans le cadre d’un projet littéraire).
– Site “Sans temps de latitude” (site lié à mon roman éponyme, collection Le Poulpe / Ed. Baleine).
– Site “Twist tropiques” (lié à un de mes livres éponyme / Le Seuil)
– Site “Tout ce qui tombe du ciel” (lié à un de mes livres éponyme / Ed. Mango pour la 1ère édition)
– Site “Les gens” (accumulation de choses entendues).
– Site “La sieste” (archivage de chroniques &écrites dans Libération et accumulation de données sur la sieste).
– Site “Mon dimanche, journal populaire et illustré” (archivage de 4 années de ce journal du 19e s. dont je suis possesseur).
– Sites sur Blogger liés à des couleurs d’images (bleu, blanc, rouge, noir).
– Site de photo de panoramas (paminorazioma… un nom comme ça)
– Site de ma radio online Adamantine qui émit durant 5 ans environ (auparavant nommée “Miradiozio” avec son site bien sûr…)